Regards croisés sur le MMX festival…

Nous sommes le 15 septembre 17.

Il pleut, le froid saisit tous nos membres. Mais nous voilà, news-feel et moi, sur l’esplanade du J4, que surplombe le Mucem, à se demander comment récupérer nos accréditations presse.

PARCE QUE OUI MEDAMES ET MESSIEURS, begonstyle est fier de vous annoncer que nous avons reçu nos premières accréditations presses ! Rendez vous compte !

MIC dans le sac, il pleut sur la ville. Mais rien ne peut décourager les fans, passionnés, groupies et autres chelous. Big Up tout particulier à ceux ayant mené leur ados en tant que simple accompagnant et qui ont kiffé plus que leurs « gremlins »! Passer devant et prendre la place de pro pour laquelle on se bat.

Le line up est impressionnant voire intimidant sachant que, ce soir, c’est à nous de jouer ! Et à coté le Pims cripte… la belle équipe de cheveux tendus pieds flexs !!! Il est 18h30 et il faut des tickets boissons, trouver des Token (monnaie du festoche) mais pas que…

Nous apprenons que nous n’avons pas d’accès backstage cependant une solution s’offre a nous : un bracelet humain du nom d’Olivia. A nouveau, un sourire se dessine sur nos lèvres. « A plus tard Olivia … » lâchons-nous, tout en nous dirigeant vers une soirée 100% Hip-Hop 110 % absurde.

Des tickets, des Token et tic-tac, tic-tac, le temps passe ! Pas le temps pour la crispation. Soyons pro ! Apparemment, le Pims est hors ligne. Ce vendredi c’est mon tour d’être un être supérieur « on va y arriver » ; « tout est possible ».

Oui ! Ce soir, Xena nous habite … Tiens, il pleut davantage encore ! Pas d’accréditation mais la promesse transcende… Le Pims a la 3g.

De loin, 2 ficellos assurent leurs prestations devant un public étrangement nombreux, au vu du temps qui empire…

Scène 2, une pub étrange pour bâches et Kawai nous fait saliver. Sur une scène entièrement bâchée, à l’image du collectif de Massilia Hifi, qui revisite de façon très personnelle les classiques.

Ambiance Sound system… parfait pour se réchauffer !! Pas le temps de se laisser porter par le son car Mr Faze va faire son entrée Scène 1. Mélange de dub, ragamuffin, dancehall, rocksteady et j’en passe. Massilia HiFi nous a offert une balade a travers l’évolution du reggae. #welcomejamaïca

Cela dit, l’horloge tourne et c’est le tour de Dj Faze de faire son set. Celui-ci se présente accompagné d’une équipe de MC, sorti du chapeau de Mary Poppins, vitaminés jusqu’au bout des cheveux (à voir la présence d’un être aux cheveux verts). Ces derniers ont envouté la foule jusqu’à en réussir à créer une osmose entre DJ, MC et public.

Nous étions dans une bulle hip-hop. Surprises par les choix musicaux, Mr Faze jonglait entre sons pointus et sons banckables. Sans rougir, je vous affirme que Mr Faze est un alchimiste de musicien. Back to reality …

Mr Faze nous a eu à l’insu de notre plein grè. Mais la pluie a cessé.

Le Pims a la 4g.

Dur d’être pro, sous la pluie, dans la boue lorsque le son t’envoie sur orbite et que ton assos a les mêmes vices que toi. Un tour par Dub INC, qui nous offre une véritable chorale à ciel ouvert. #groupestephanois #onestpasserieuxqdonà17ans wp-image--1140744211
A nouveau le froid, l’humidité… Il est l’heure de passer à l action. Décidément cette histoire d’accréditation change tout.

On a envie de faire bien, de faire dans les règles en ne négligeant aucun détail. Il est certain que le respect des procédures n’est pas dans notre ADN et rajoute un stress certain. ALllez !! On entre dans le vif du sujet :

• MIC check

• Pims fibre check

• moi-même… mon corps est là mais mon âme fait du poney avec ses amis roux…

#teamcurling #kacedédiàunpunchlineurdegéni

« On appelle Olivia ? »

Merde !!! ON A PERDU LE PIMS !!!

P_20170915_201739_BF.jpg

Crispation sueurs froides tétanie ou malaise vagal… Je tendais donc mon téléphone avec beaucoup de courage a Newfeels :

« Appelle, toi » lui murmurais-je, tout en lui serrant le bras. Et oui, je connais les qualités de mon assos..

Bref, nous voila à l’entrée backstages 5,4,3,2,1,…..go !

Nous balayons d’un regard furtif les personnes présentes, tout en saluant Mr Faze, surnommé chez begonstyle Corto Maltese (vous verrez qu’il y a quelque chose du marin ténébreux).

Nous aurions pu faire des interviews, des photos à la pelle. Mais en toute sincérité, il y a des rencontres qui ne se gâche pas, de celles qui remettent en perspective les raisons de notre travail.

Le Pims n’est pas l’assos pour rien et comme souvent, les seuls souvenirs que nous aurons seront immatériels.

Kemmler nous avait séduit dans une ambiance plus intimiste mais le public est la. Puis le S-Crew propose une prestation millimétrée, tout en effet visuel, moins spontanée. Celle-ci rencontre un franc succès.

 

Cependant si nous sommes à la recherche de spontanéité et de folie créatrice le rendez-vous est à 1h30, scène 1 …

Et entre temps les soutiens au blog nous touche.

Des rendez vous s’organisent, des mains se serrent…l’avenir le dira. Mais pour l’heure c’est à DJ Djel de passer alors que Cut Killer et DJ Pone mettent leurs magies à exécution, envoutant la fosse pleine avec un set à 4 mains.

Pour nous, c’était « Marseille et sa production signore » qui a eu notre amour inconditionnel avec sur scène, un casting que nul ne peut ignorer. Don Choa et Menz de la Fonky Family, Monbi et Boss One du 3eme Œil et Faf Larage pour compléter le tableau, nous régale de classics, reprennent les titres qui ont fait leurs légendes.

J’ai 15 ans… frissons larmes ou transes, ils mettent bien plus qu’un petit bordel !!!

Ça joue à domicile.

Alors des minots aux perdus , tout le monde fredonne comme dans un virage un jour de classico !! Il est 2h30 du matin le shitsquad a commencé… les pogos aussi.

Le Pims a les cheveux connectés aux ondes !!!

Des photos, des vidéos on reste pros jusqu’à la fin.

LIBÉRÉE !

DÉLIVRÉE !

On se laisse enfin porter par le son et l’énergie du show. Il faut recharger les batteries jusqu’au prochain rendez vous.

Ce MMX festival été riche en pluie, en boue mais surtout en rencontres musicales, artistiques et humaines. Malgré tout la création d’un festival hip-hop est un événement à signaler pour peu qu’il soit récurrent, pas uniquement un événement pour l’événement.

Nous jetons un dernier coup d’œil vers les scènes qui se vident à peine. Preuve qu’il est possible de déplacer les foules qu’il pleuve, qu’il vente ou que les billets soient cher, pour peu que les artistes soient bons et le line-up complet…. Ah les goûts et les couleurs.

Les cheveux bouclés, l’œil humide, les chaussures dégueulasses mais à 3000% survoltées! Avec la sensation étrange que ce festival nous a eues ! La tronche aussi floue que nos photos, nous repartons vers de nouvelles aventures en espérant réussir à concilier hip-hop, Indé et professionnalité.

#MMXfestival #paslamemevision #hiphopjunkie #pcommepimouss #BegOnStyle #mrfaze #djdjel #menz #donchoa #bossone #allenakino #jopopo #cutkiller #djpone #maseilleetsaproduction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s